Jeu de tarot : que savoir sur le Grand Chelem ?

Le terme « grand chelem » est essentiellement employé dans les sports ou les jeux quand un joueur ou une équipe gagne tous les tours ou tous les points d’un match. La transposition du terme de l’univers des cartes à l’univers du sport a été réalisée au 20e siècle. 

La plus ancienne référence documentée remonte à 1910 et a trait au baseball. Toutefois, découvrez ce terme dans le jeu de tarot à travers cet article.

Jeu de tarot : les règles nécessaires pour jouer le Chelem ?

Le Chelem est la mise permettant d’effectuer toutes les levées. Il s’agit seulement du Grand Chelem. Ceci n’est pas un contrat. Son annonce est effectuée en plus du contrat et l’annonce peut être libérée après l’écart. L’entame du jeu est effectuée par l’annonceur du Chelem.

Obligation : cercle bleu disposant d’un point d’exclamation blanc. Lorsqu’il y a chelem, le candidat au chelem titulaire de l’excuse doit nécessairement utiliser tous ses plis et jouer l’excuse à la fin.

Donc dans ce cas, si Petit est dirigé vers l’avant-dernière figure, celui-ci sera considéré au bout.

L’excuse sera fréquemment jouée avant le dernier coup et restera sur le défenseur si elle est tenue par le défenseur. Elle fera l’objet d’un compte de 4 points et d’un bout.


Que dire sur la prime de Chelem

Le compte des points est effectué en fonction du contrat demandé, et un bonus (ou malus) supplémentaire marque le succès ou l’échec de ce chelem.

  • Annonce de Chelem effectué et Chelem gagné : plus 400 points de bonus supplémentaire ;
  • Annonce de Chelem non effectuée, mais Chelem gagné : plus 200 points de bonus supplémentaire ;
  • Annonce de Chelem effectué, mais Chelem non atteint : moins 200 points comme malus.


Grand Chelem dans les jeux de cartes

Dans les jeux de cartes (bridge, etc.), un grand chelem signifie qu’un joueur ou un groupe de joueurs remporte toutes les actions d’un tour. Au Tarot, on dit aussi « chelem annoncé » ou « chelem inopiné » quand le preneur de main à toutes les astuces du jeu. Au jeu de belote, si un adversaire ne se couche pas, cela est pris comme une « couverture ». 

La phrase « mettre la casquette de l’équipe adverse » y est employée comme « effectuer un grand chelem ». Dans le jeu de la Dame de Pique, au lieu d’éviter l’accumulation de points, les joueurs peuvent essayer de ramasser toutes les têtes du jeu, à savoir 13 de Cœur et la Dame de Pique. Ensuite, on dit qu’ils essaient un grand chelem. 

Le Chelem constitue une technique risquée, mais les récompenses sont énormes. En cas de réussite, le joueur Chelem fait un tour nul et les autres joueurs obtiennent chacun le plus grand score, à savoir 26 points. Le Chelem est généralement utilisé par les joueurs qui essaient de rattraper leur retard et qui ont un score proche de 100 points. Toutefois, un joueur ayant assez de cartes en main peut aussi le tenter. 

La règle du chelem au tarot est très simple. Pour une partie de jeu plaisante, n’hésitez pas à vous approprier la règle.