Jeu de tarot : quelles sont les règles pour y jouer ?

Avec l’évolution de la société, nombreux sont les jeux qui ont été mis sur pied pour égayer toute personne. Au nombre de ceux-ci figure le tarot, un jeu de cartes. Le tarot est l’un des jeux de cartes les plus cotés en France. Très adulé pour ses qualités stratégiques et son esprit aventureux, le tarot est un jeu de cartes qui fera réfléchir les joueurs qui espèrent gagner. 

Ayant vu le jour en France vers le seizième siècle, il est généralement joué par 4 joueurs. L’objectif du jeu de tarot est d’être le joueur possédant le plus de points à la fin du tour. Désirez-vous en savoir plus sur le jeu de tarot ? Ce guide va vous apporter plus d’informations sur le tarot ainsi que les règles nécessaires pour y jouer.

Jeu de tarot : quels sont les préalables pour débuter ce jeu ?

Un jeu de tarot dispose au total de 78 cartes. De façon standard, il se joue entre  4 joueurs. Mais il peut aussi se jouer entre 3 joueurs ou 5 joueurs.


Jeu de tarot : comment se déroule la distribution des cartes de tarot ?

Le Tarot se compose de 56 cartes, avec des valeurs allant de l’As au Roi tout comme les cartes classiques (Trèfle, Cœur, Carreau, Pique). La spécificité est que la carte supplémentaire « Le cavalier » est disposée entre le valet et la dame.

Le nombre d’atouts est de 21 (de 1 à 21). Ils sont utilisés pour couper n’importe quelle couleur dans le jeu pour gagner le jeu, car leur valeur correspond à leur quantité. L’excuse est la dernière carte du jeu. Elle joue à peu près le rôle d’un Joker. Elle est très importante pour la partition finale du jeu, mais ne gagne pas de plis.


Jeu de tarot : quel est l’objectif du jeu de cartes Tarot ?

Le but du jeu de tarot est que le joueur qui parie au fur et à mesure de la mise reçoit un certain nombre de points. De ce fait, il peut être secondé dans sa tâche par les Oudlers. Plus un joueur dispose d’Oudlers à la fin de la partie, moins il lui en faut de points pour gagner le pari.

  • Sans Oudler, il doit marquer 56 points ;
  • Avec 1 Oudlers, il doit marquer 51 points ;
  • Avec 2 Oudlers, il doit marquer 41 ;
  • Avec 3 Oudlers, il doit marquer 36 points.


Jeu de tarot : que dire sur les Oudlers ?

Il faut noter que dans ce jeu, on dénombre au total 3 Oudlers. Et parmi toutes les cartes, le 21 d’ajout est la carte la plus forte du jeu. Le numéro 1 d’atout est également connu sous le nom de « Le petit ». Carte assez faible qui doit être conservée compte tenu de sa valeur. 

L’excuse constitue la dernière carte du jeu. Carte assez difficile à battre, il faut que le joueur sache jouer pour passer sagement un pli sans importance. Chaque Oudler obtient automatiquement 5 points. C’est pourquoi si vous avez les 3 Oudlers, vous en avez déjà 15. Dans ce cas, il ne reste que 21 (36 – 15) à gagner.


Jeu de tarot : comment s’effectue l’entame d’une partie de ce jeu ?

Tout d’abord, les cartes sont posées face cachée sur le tapis et chaque joueur prend une carte. Le joueur avec la carte la plus basse se voit attribuer la donne. Ce dernier distribue ensuite les cartes 3 par 3 à chaque joueur. Le croupier doit également former un « le chien » de 6 cartes, qu’il doit placer carte par carte. Il veille à ce que celle-ci ne soit pas la première et la dernière carte attribuée. 

Chaque joueur retourne ses cartes sans effectuer un classement. Le joueur situé à gauche du croupier annonce s’il accepte ou non. Si la réponse est non, le joueur derrière lui parle. Un joueur peut remplacer un autre joueur en plaçant une mise plus importante.


Jeu de tarot : comment fonctionnent les mises/enchères du tarot ?

Quand un des joueurs décide de participer, il doit parier plus ou moins sur son gain selon le niveau d’enchères choisi. C’est-à-dire que tous les paris reçoivent automatiquement 25 points.

  • Une petite. La mise n’octroie qu’un gain de 25 points.
  • Une garde. En cas de victoire ou de défaite, la mise est multipliée par 2.
  • Une garde sans le chien (la personne qui l’a pris ne surveille pas le chien et le garde). En cas de victoire ou de défaite, la mise est multipliée par 4.
  • Une garde contre le chien (le chien intègre à nouveau l’équipe). En cas de victoire ou de défaite, la mise est multipliée par 6.

Si personne ne décide de prendre les cartes, le croupier redistribuera les cartes.


Jeu de tarot : quel est le processus de déroulement de la partie ?

À la fin de la mise de l’un des joueurs, le chien à 6 cartes revient alors à la vue de tous (en ce qui concerne une petite et une garde) et est remis au preneur. Il prend les 6 cartes de son choix (sauf le roi ainsi que les oudlers) et les remet devant lui sans les révéler. Ensuite, les 3 autres joueurs forment une équipe pendant le jeu pour essayer d’empêcher le preneur de parier avec succès.

Il revient au joueur à gauche du donneur de toujours débuter la partie. Il joue une couleur, et les autres joueurs sont obligés de fournir la couleur demandée, s’ils ont bien évidemment les cartes. S’ils ne les ont pas, ils ont la possibilité de couper l’atout. Le gagnant d’un tour est le joueur qui ouvre le tour suivant.

En ce qui concerne les atouts, les joueurs sont obligés de monter à l’atout. Cela veut dire de jouer un atout plus élevé que celui joué précédemment. Si le joueur n’a plus d’atouts ou de cartes de la couleur souhaitée, il peut jouer n’importe quelle carte de son paquet.

L’excuse est toujours réservée par le joueur qui la détient. Le joueur ne peut pas gagner le pli, car il n’a aucune valeur directe lorsqu’elle entre en jeu. Ce dernier doit alors terminer le coup à la fin du tour en donnant une carte sans valeur de son choix au coup précédent. Il n’est pas possible d’utiliser l’excuse au dernier tour, pour ne pas la perdre.


Jeu de tarot : comment s’effectue le
comptage des points ?

Pour chaque jeu, les levées du receveur et les levées de l’équipe doivent être comptées séparément. La note globale doit toujours donner une note de 91. Pour compter les cartes, combinez toujours les cartes basses avec les cartes supérieures. Regardons maintenant les valeurs des différentes cartes :

  • 5 points chacun pour 3 Oudlers ;
  • Le roi a une valeur de 5 points ;
  • La dame a une valeur de 4 points ;
  • Le cavalier octroie 3 points ;
  • Le valet donne une valeur de 2 points ;
  • Les autres cartes par deux ont une valeur de 1 point.

Ainsi, pour gagner, le preneur doit choisir en fonction du nombre de Oudlers qu’il possède :

  • 56 points ;
  • 51 points ;
  • 41 points ;
  • 36 points.

Si le parieur réussit, il obtient immédiatement 25 points en plus des points ajoutés à son pari.

Prenons une illustration

Le preneur dispose d’une garde et doit marquer 36 points. Son score total est de 41 points. Le résultat montre donc 30 points (25 points + 5 points). Après avoir pris la Garde, le score total est multiplié par 2. Le résultat est donc de 60 points.

On donne alors -60 points à chaque joueur de l’équipe et la somme des 3 au preneur : +180 points. Par conséquent, à la fin du tour, le score total du joueur doit toujours être de 0.


Jeu de tarot : que dire sur les actions spéciales ?

Les coups spéciaux sont faits avec le petit bout, le  grand Chelem et le petit chelem.


Le petit au bout

Si le petit est emmené au tour final sans perdre, cela donne à l’équipe ou au gagnant 10 points et peut être multiplié en fonction de l’enchère sélectionnée.


Le grand Chelem

Pour obtenir un grand chelem, vous devez gagner tous les tours. L’annonce peut être faite après que le preneur a vu le chien. Dans ce cas, le jeu est entamé par le preneur. Ce dernier peut remporter le set final avec la carte excuse.

Point bonus supplémentaire pour le jeu du Grand Chelem :

  • Plus 400 points dans le cas où le preneur passe à l’annonce et l’effectue réellement ;
  • Plus 200 points dans le cas où le preneur n’effectue pas l’annonce, mais passe à la réalisation ;
  • Plus 200 points dans le cas où le preneur passe à l’annonce, mais ne procède pas à la réalisation.


Le petit Chelem

Cette règle a été insérée par certains joueurs au jeu du tarot. Ce qui diffère ici du grand chelem est que la réalisation du petit chelem est effectuée si le preneur ne donne qu’un seul pli à ses ennemis.

Le jeu de tarot est un jeu assez apprécié dans le monde. Il dispose de quelques règles basiques qui amènent les joueurs à stimuler leur imagination et à mieux réfléchir. Très simple et commode à pratiquer, n’hésitez surtout pas à vous y adonner.