Comment compter les points à la coinche

À la coinche, tout comme à la  Belote classique, on compte les points des cartes, la prime du 10 de der ou du capot et les annonces. Les enchères sont ce qui change profondément le  compte des points.

Tout d’abord, une paire est dedans tout simplement quand elle n’a pas rempli son contrat, et les annonces comptent ! 

Deuxièmement, une paire qui réussit son contrat ne gagne pas uniquement les points réellement réalisés grâce aux plis, aux primes et aux annonces, mais elle gagne aussi les points de l’enchère. Une paire qui joue « 80 pique » et qui marque 142 points plus le 10 de der plus la belote-rebelote aura donc 142 + 10+20= 172 points + 80 des enchères = 252 points. Si la paire avait enchéri « 130 pique » elle aurait 172+130 = 302 points. Il est donc important de bien savoir avec quel type de main on devra faire quelle enchère pour que le partenaire puisse bien évaluer sa main et savoir quand il peut ou doit surenchérir pour gagner plus de points ! La même chose est vraie pour les annonces : si leurs points sont inclus dans les enchères, elles peuvent compter double. Cependant gare aux annonces des autres joueurs, si elles sont plus fortes, vous perdrez les vôtres et vous risquez du coup d’être dedans ! 

Attention aussi à la coinche et à la surcoinche qui doublent et quadruplent respectivement les points du contrat annoncé. 

Par ailleurs, si l’on joue avec tout atout ou sans atout, ces contrats ont leurs propres règles pour les points des cartes.



Compter les points


Les points des cartes

Les points des cartes sont d’abord comptés comme à la Belote classique : 

A l’atout 

  • V 9 A 10 R D 8,7
  • 20 14 11 10 4 3 0


Et aux autres couleurs (les as valent 19 à sans atout)

  • A 10 R D V 9,8,7
  • 11 10 4 3 2 0


Sont ensuite ajoutés les points pour les primes et les annonces pour établir si une paire a réussi son contrat. Le contrat est réalisé si :

1) La paire a fait au moins autant de points qu’enchéris 

2) Les défenseurs n’ont pas fait plus de points que la paire preneuse.  


Pour les contrats à sans atout et tout atout, certains comptent les points comme pour la belote classique, d’autres adaptent les points pour conserver un total à 162 points.


À sans-atout, la valeur de l’as est augmentée afin de compenser l’absence des points du 34 d’atout : 

  • As = 19 points 
  • 10 = 10 points 
  • Roi = 4 points 
  • Dame = 3 points 
  • Valet = 2 points 
  • 9, 8 et 7 = 0 point


À tout atout, soit on multiplie les scores par 162/258, soit les points de chaque carte sont adaptés comme suit: 

  • Valet = 14 points 
  • 9 = 9 points 
  • As = 7 points 
  • 10 = 5 points 
  • Roi = 3 points 
  • Dame = 2 points 
  • 8 et 7 = 0 point
Les annonces

Les annonces ont les mêmes valeurs qu’à la Belote classique sauf quand on joue sans atouts. Dans ce cas, la valeur des carrés change :

200 pour un carré d’as, 150 pour un carré de dix et 100 pour les autres (du Neuf au Roi)

Comment marquer 

Contrat

Si le contrat est réussi, les preneurs marquent leurs points + leurs primes (10 de der ou 100 pour le capot) + leurs annonces (si applicables) + la valeur du contrat annoncé. Les défenseurs marquent leurs points et, si applicable, le 10 de der et leurs annonces. Souvent, pour la marque, les points sont arrondis à la dizaine inférieure ou supérieure. Au lieu de 84 on marque alors 80, au lieu de 85 on marque 90. Ceci est pratique quand on marque avec des jetons et c’est aussi la règle pour les tournois.

Si les preneurs chutent leur contrat, alors les défenseurs marquent 162 + la valeur du contrat annoncé et les annonces. Attention, à la coinche la Belote n’est pas imprenable, en cas de chute elle revient aux défenseurs !

Capot

Si le capot est annoncé, alors il vaut double. En cas de coinche ou surcoinche, la prime (ou la pénalité) est encore doublée chaque fois. Si le camp qui annonce capot ne le réalise pas, il perd la Belote tout comme pour un autre contrat chuté. Le camp qui est capot conserve la Belote, par contre.

Il existe d’autres variantes à la belotte classique, comme par exemple la belote à 3 ou la coinche.